Gouvernance

Mohed Altrad : entrepreneur et écrivain

Mohed Altrad, Président du groupe éponyme, vient du désert syrien. Né dans une tribu nomade, il devient orphelin très tôt. Bédouin, il n’a pas accès à l’école. Il apprend pourtant à lire seul et parvient à faire de grandes études, d’abord à Raqqa, puis ensuite en France où il obtient plusieurs diplômes, jusqu’au doctorat en informatique. Il débute sa carrière professionnelle en tant qu’ingénieur, chez Alcatel puis Thomson, et il travaille ensuite pour ADNOC, la compagnie pétrolière nationale des Émirats Arabes Unis. « Serial entrepreneur », il revient en France et fonde tout d’abord une entreprise d’informatique. Peu après, en 1985, dans l’Hérault, il rachète Mefran, une PME spécialisée dans les échafaudages. C’est le point de départ du groupe Altrad.

Entrepreneur, chef d’entreprise reconnu et respecté, président du club de rugby de Montpellier (l’une des équipes phares du Top 14), Mohed Altrad est également romancier, essayiste, philosophe, humaniste convaincu et père de cinq enfants. Pour lui, « un entrepreneur ne bâtit jamais seul. Une entreprise est toujours le fruit conjugué de celles et ceux qui y participent, qui s’engagent personnellement dans un projet […] Et la dimension humaine est essentielle ; il nous faut la respecter et la valoriser […] car c’est l’aventure collective qui vaut la peine d’être vécu ».

Mohed Altrad s’est vu remettre les insignes d’Officier de la Légion d’honneur en 2014. Il se voit également décerner le Prix Mondial de l’Entrepreneur de l’Année en 2015. Il est le premier Français à l’avoir reçu.

L’équipe dirigeante

Mohed Altrad, Président
Louis Huetz, Directeur Général

La Direction Générale définit la stratégie d’ensemble du Groupe Altrad. Elle est dirigée par Mohed Altrad, fondateur et Président du groupe, et par Louis Huetz, son Directeur Général.

Les valeurs portées par le Président, et partagées par l’ensemble des collaborateurs, reposent essentiellement sur une conception humaniste de l’entreprise, ce qui se traduit dans la gestion quotidienne du groupe et son organisation matricielle.

Celle-ci permet en effet de mettre efficacement en œuvre des principes managériaux s’articulant autour de trois dimensions :

  • Le rôle des directeurs de filiales, qui incarnent les divisions marchés et produits,
  • La holding, qui intègre les directions fonctionnelles pour animer et piloter le groupe de manière agile,
  • Les « Progress Units » ou groupes de travail dédiés à l’amélioration continue des performances.

Le Conseil d’Administration

Le Groupe Altrad est attaché aux principes d’une bonne gouvernance d’entreprise. Il a par conséquent opté pour une structure de gouvernance respectant les règles de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), alors même que la société mère n’est pas cotée.

Ce système de gouvernance repose sur la transparence de l’information financière, la gestion des risques et les règles éthiques. Ceci permet de renforcer le pouvoir de contrôle et l’indépendance des administrateurs par rapport au Président et assure la clarté vis-à-vis des actionnaires.

Le Conseil d’Administration s’appuie sur une majorité d’administrateurs indépendants qui garantissent l’objectivité des délibérations. Ils n’exercent aucune autre fonction au sein du groupe et n’ont aucun engagement contractuel en dehors de leur mandat d’administrateur.

Le groupe Altrad a également créé des postes d’observateurs qui assistent aux réunions du Conseil d’Administration dans les mêmes conditions et avec le même niveau d’information que les administrateurs.

Le Conseil d’Administration s’appuie également sur des comités spécialisés (Finance & Stratégie, Ressources Humaines, Audit…), dont les travaux se déroulent en amont, dans le cadre de réunions élargies aux autres membres du Conseil. Les réflexions du Conseil d’Administration portent sur des sujets stratégiques tels que les évolutions du Business Plan, le financement d’un développement durable et continu, l’analyse des opportunités de croissance externe.