Altrad ‚ - purchase mixer, hire scaffolding, building and public works, industry

 

 

REVUE DE PRESSE

A la une

Lire aussi...

28/12/2011

Comment Mohed Altrad a pris sa place a Montpellier

S‘il fallait désigner la personnalité montpelliéraine de l’année 2011, nul doute que Mohed Altrad figurerait à une place de choix. En quelques mois, en effet, le PDG du groupe homonyme, leader mondial des échafaudages, brouettes, bétonnières et autres produits tabulaires, a pris la place qui lui revient incontestablement dans le paysage de la ville.

Lire l'article en pdf

Voir l'article sur www.midilibre.fr

 



10/12/2011

MHR : On est sur la bonne voie

Six mois après son arrivée, le président du MHR, Mohed Altrad, fait le point sur le club et son engagement, avant Glasgow - Montpellier dimanche.

Lire l'article en pdf

Voir l'article sur www.midilibre.fr

 



04/12/2011

Enquête sur l'homme le plus riche de la région

Grâce à ses usines d’échafaudage, il est l’homme le plus riche de la région. À 63 ans, Mohed Altrad, né dans le désert syrien, très tôt orphelin, est devenu l’actionnaire majoritaire d’un club de rugby montpelliérain en plein boom. En imposant ses méthodes de gestion. Entre hargne et charme, portrait d’un “ nomade ” qui règne sur 5 000 salariés répartis dans dix-sept pays.

Lire l'article en pdf

 



01/11/2011

Le marché de la location est une priorité de développement du groupe

Quel bilan dressez-vous de l’exercice 2011 ?

L’exercice 2011 clôturé au 31 août fait état d’un chiffre d’affaires consolidé de 500 millions d’euros. Le groupe qui emploie 5 000 personnes et compte un million de clients poursuit donc son développement. Celui-ci est basé sur la croissance interne et externe, principalement à l’étranger…

Lire l'article en pdf

 

24/10/2011

S'imposer à l'international

En 1985, Mohed Altrad quitte l'informatique et mise toutes ses économies — près de 500.000 euros —pour reprendre les actifs d'un fabricant d'échafaudages biterrois en redressement judiciaire. Jusqu'en 1993, les débuts sont difficiles…

Lire l'article en pdf

Voir l'article sur www.lesechos.fr

 

16/10/2011

Vive les entrepreneurs !

Rarement le décès d’un grand patron aura suscité autant d’émoi et de bruit ! Malgré sa personnalité tyrannique et sa politique de sous-traitance contestable, Steve Jobs restera l’un des plus grands entrepreneurs de l’histoire du capitalisme, dans la lignée des Thomas Edison, Henry Ford, John Rockefeller, Walt Disney ou Bill Gates. Steve Jobs était le prototype du patron créateur, parti de rien, qui mise toute sa carrière et ses maigres économies sur son projet pour innover et créer emplois et richesse. Aux États-Unis, parmi les trente plus grandes capitalisations boursières, on trouve beaucoup de firmes fondées par de jeunes aventuriers : Microsoft, Oracle, Google, Amazon, Intel, Facebook ou Apple. C’est inconcevable en France. Certes, on peut citer de grands entrepreneurs français tels que Michel Leclerc, Xavier Niel (Free), Jean-Paul Baudecroux (NRJ) ou Mohed Altrad…

Lire l'article en pdf

 

07/10/2011

Badawi

Roman de l'exil, Badawi est un récit en partie autobiographique, puisque Mohed Altrad, d'origine syrienne, a lui-même fait l'expérience du déracinement. Il vit maintenant en France et a été sélectionné, en tant que dirigeant d'entreprise-écrivain, pour le prix littéraire récompensant des entrepreneurs, Plum'Adély.

Lire l'article en pdf

Voir l'article sur www.avoir-alire.com